Faire le choix d’un cursus RH en 2014

Quelle année de réformes!

Temps partiel, formation, base de données unique, compte pénibilité, la recomposition des charges sociales et la mise en place prochaine d’un nouveau système de déclarations se présentent comme des changements importants en entreprise, vécus avant tout comme des contraintes.

 

Pour les étudiants et tous les participants aux formations RH, pas facile à suivre… apprendre à comprendre les systèmes actuels tout en découvrant les systèmes de demain, cela demande une bonne gymnastique intellectuelle quand on est novice en la matière.

 

Pour les formateurs aussi, c’est un moment particulier qui obligent à être prudents pendant les interventions  : « voici comment cela fonctionne aujourd’hui/en ce moment/jusqu’au 31 décembre… et voici les changements sachant que comme les décrets d’application ne sont pas publiés, mes propos sont à mettre au conditionnel et devront faire l’objet d’une mise à jour « …

 

Découvrez notre article sur notre blog L’Entreprosophe : ici!

Evolutions du métier de formateur

Il n’y a pas que la réforme de la formation professionnelle qui vient impacter fortement le métier de formateur.
Son environnement est profondément modifié et les « apprenants » qu’il a en face de lui sont en attente de nouvelles formes de transmission des savoirs et des pratiques qui se fondent surtout sur une démarche fortement individualisée…

 

Extrait « Comme le rappelle Alain Meignant dans la dernière version de son livre Manager la formation, « L’apprenant remplace le “formé”. Le formateur est celui qui facilite l’apprentissage (le learning) plutôt que celui qui enseigne (le teaching). » Le vocabulaire change parce que les pratiques et les besoins changent. »

 

Lire l’article intégral sur notre blog L’entreprosophe (l’entrepreneur philosophe) : ici

Individualisme vs intelligence collective

La société évolue et la relation au travail en est fortement influencée; les attentes des salariés, surtout les nouveaux entrants sur le marché du travail, sont de plus en plus précises et individualisées (en termes de carrière, d’équilibre), et en parallèle, on observe une législation qui va également dans ce sens avec l’apparition de contraintes de plus en plus fortes pour les entreprises de sécuriser les parcours de chaque salarié, de suivre les projets professionnels et les aspirations des uns et des autres, tout en mettant en place le futur compte personnel de formation à destination de tous les actifs.

En contrepartie, le pouvoir politique souhaite favoriser le dialogue social qui repose sur des négociations collectives et donc des solutions qui ne laissent pas toujours place à l’exception.

Comment le manager peut-il encore motiver ses équipes à travailler en commun?

Comment créer de la collaboration et la mettre au service de l’entreprise?

Quel est l’impact des nouvelles exigences éthiques sur le collectif?

Réponses sur notre blog L’entreprosophe ici

Extrait : [...] « « Après que l’individu s’est libéré en principe de la chaîne rouillée  des corporations, du statut de naissance, de l’église, on est allé plus loin, dans la libération, pour permettre aux individus devenus autonomes de se distinguer également les uns des autres : il ne s’agit plus d’être en général un individu libre, mais d’être tel individu déterminé non interchangeable » écrivait Georg Simmel, dans Questions fondamentales de sociologie, en 1917. L’individu demande donc une reconnaissance liée à sa personne. »

 

Nouveau ministre du travail, quel impact sur les RH

Lutte contre le chômage, c’est sûr… mais qu’y a-t-il d’autre dans la besace du nouveau ministre de l’emploi, M Rebsamen?

A lire sur notre blog l’Entreprosophe : ici

Cynisme et entreprise

[...] « D’un côté on accuse l’entreprise de ne pas respecter ses salariés (actuels, anciens ou futurs), de leur manquer de reconnaissance, de ne pas les aider. On généralise, on a besoin de coupables…

De l’autre côté, on se plaint de salariés qui ne respectent plus leur hiérarchie, partent toujours chez le plus offrant au détriment de leur engagement à l’intérieur d’une mission, d’un projet. On déplore même souvent une forme d’individualisme qui remet en cause la tradition des accords collectifs et des règles communes de vie en entreprise. »

Retrouver l’article sur notre blog l’Entreprosophe : ici

Le « R » de RSE : quelle responsabilité pour l’entreprise

La RSE est à la mode, on en parle, on l’affiche, on la brandit telle une preuve de sa bonne foi pour justifier des décisions RH parfois contestables… En revanche, dès qu’on part dans la définition, les premières divergences émergent : comment traduire ce sigle ? Responsabilité Sociale de l’Entreprise, Responsabilité Sociétale de l’Entreprise, Responsabilité Sociale et Environnementale, Responsabilité Sociétale et Environnementale, … ? Si la RSE a vocation à donner du sens « humain » aux activités économiques, il semble donc intéressant de voir quel sens elle se donne à elle-même. Et si je veux encore plus « chipoter », je m’attarderai sur le concept de « Responsabilité » qui, s’il fait consensus dans l’appellation, ouvre aussi le champ large aux interprétations.

 

Suite sur notre blog l’Entreprosophe

Développement personnel et dérives possibles

Si l’on en croit les conseils de certains spécialistes rédacteurs d’articles dans les magasines féminins ou même professionnels, animateurs de formations ou coaching, nos difficultés en entreprise ou dans la vie quotidienne résident dans notre incapacité à gérer… nos émotions, nos douleurs, notre image, notre stress, …

Comme on « gère » un budget, on doit aussi visiblement optimiser son « moi », rationnaliser ses « dépenses » en énergie, « contrôler » son stress et ses émotions,  « manager » sa carrière, « diriger » ses réactions,

Le vocabulaire de gestion s’est immiscé peu à peu dans notre quotidien et la réponse proposée couramment à nos problèmes de « gestion personnelle » réside dans… les fameuses formations en « développement » personnel et dans le coaching de « performance de vie »! …

Gérer son quotidien pour développer son futur, vous me suivez ? C’est bien le propre de l’homme (qui se distingue ainsi de l’animal) de pouvoir se poser lui-même comme « objet » de réflexion, et pas seulement « sujet » d’actions… Mais est-on vraiment dans la réflexion quand on considère sa propre personne comme une entreprise à gérer en vue d’objectifs précis ? Quand on parle de « compétence » de vie ? Quand on demande à être jugé sur ce qu’on fait et non pas à être respecté pour ce qu’on est ?

Suite sur notre blog L’enterprosophe

Comment répondre aux faits religieux en entreprise?

Avez-vous déjà été confronté à des situations en entreprise liées aux convictions religieuses d’un ou plusieurs salariés, qui vous ont obligé à définir des règles de conduite ou arbitrer des conflits?

 

Suite à l’étude menée conjointement par l’OFRE et L’institut Randstad, ces questions se posent et nécessitent qu’on réfléchisse à l’élaboration d’outils ou de processus de gestion pour accompagner les managers et RH confrontés à ces problématiques.

 

Pour réfléchir à cette question, nous vous invitons à lire notre article sur notre blog : Religion et entreprise, un débat ouvert?

Le changement en entreprise : accompagnement, pilotage

La turbulence d’un environnement en perpétuelle évolution influence les entreprises dans la construction de leur avenir et les individus, salariés ou pas. Cela provoque la nécessité de développer une vision prospective donc et un management individualisé et impliquant… « « Le futur ne doit plus être regardé depuis le présent. Le présent doit être regardé depuis le futur. » écrivait Gaston Berger.

 

Article à lire sur notre blog l’Entreprosophe!

Les convictions en entreprise : pour quoi, pour qui?

Stress au travail, crise économique, démotivation, … : mal-être en entreprise. Les salariés sont en attente d’une réelle prise en compte de leurs attentes individuelles, de plus d’équité et de responsabilité des acteurs. Ils sont de plus en plus exigeants vis à vis de leurs hiérarchiques…

Article à lire sur notre blog l’Entreprosophe : cliquez ici!

Copyright © Phedon SAS · Log out